Par manque d'archives sur la formation UNRP Dordogne, cette dernière a du se créer autour des années 1970, le trésorier de l'époque qui était également secrétaire est décédé vers 1995, a l'époque le fils de l'intéressé n'a pas voulu nous rendre les archives. Le président s'appelait Gaston GUYRAL, issu des GMR pendant la guerre, il occupait la fonction d'inspecteur au commissariat de PERIGUEUX. La section était forte de 450  adhérents. Se trouvait dans ses adhérents un nommé André SCHETERNE, policier a PARIS pendant la guerre 39-45.

Au décès de cet adhérent dans les années 80, sa veuve nous a fait un royal cadeau, le drapeau qu'il avait planté au sommet de la tour effel le jour de la libération de PARIS. Sur ce drapeau est brodé " 24 aout 1944,  libération de paris, don de notre camarade André SCHETERNE aux retraités et veuves de la Police de la Dordogne. Ce drapeau est en notre possession, il ne sert que très rarement.

Gaston GUYRAL pris par l'age m'a laissé la lourde tache de lui succeder en 1995,

Moi même KIEKEN Gérard, je suis issu des CRS, prenant au départ la CRS 205 de CONSTANTINE (Algérie) qui venait d'arriver en métropole, compagnie dissoute à BORDEAUX, j'ai rejoint la CRS 123 devenue CRS 22 de PERIGUEUX, passage dans le NORD, puis SARLAT, pour terminer ma carrière à BRIVE.

Mon président adjoint Jean Pierre LOSTE, issu également de la CRS 22 a terminé sa carrière à l'école de Police de PERIGUEUX.

Le vice président Michel GAY a terminé sa carrière comme commissaire Divisionnaire a BORDEAUX

Le trésorier Jacques MOREAU également issu de la CRS 22 a terminé sa carrière au commissariat de PERIGUEUX.

Voir l'avenir sur la chute de nos effectifs - A savoir que ce problème est le même dans toutes les associations.



Retour